DONNEZ VOTRE AVIS SUR CE SITE, VOS SUGGESTIONS, VOS COMMENTAIRES, VOS CRITIQUES....

 

Les messages laissés par nos visiteurs :



Le 3/10/18

Pour vous situer Danielle Andral, elle etait souvent tete de classe, elle etait douée, elle etait ROUSSE ce qui etait rare dans le quartier, des taches de rousseur

huguette
 
Le 3/10/18

je voudrais vous faire part du décès, le 29/09/2018 d une ancienne petite copine du quartier industriel : Danielle ANDRAL epouse MENAUGE
Elle residait en Gironde
Elle laisse son mari, son fils et son petit fils dans la peine
Qu elle repose en paix, elle a eu tellement de misères....
Huguette Lepage Leindecker

huguette
 
Le 30/12/17

bonjour mr Brouilly je viens de lire votre message(il était temps)!!!avez vous connu la famille Paloque ?, la famille Bigourdan ? la famille Joyeux ? ils étaient tous mécaniciens sur la base aérienne.Je crois que le chef de base était mr Lozano mais je n'en suis pas sure quant à Muller si on parle du même, il est mort le jour prévu de son retour en France à HanoÏ en voulant faire un dernier vol de reconnaissance c'est ce que me disait mon père cordialement nanou bertrand

nanou bertrand
 
Le 22/7/17

Salut à toi l'homme masqué !

Je peux tout de dire du Père Agostini que j'ai très bien connu ...et de l'hommage que nous lui avons rendu avec Nicole Thiérry en Juin 2010 en déposant sur sa tombe une plaque commémorative...

Si tu me donnes ton E.mail je t'envoie les photos ...

J'aimerais bcp échanger avec toi!!

Yvette Isaac - Barale surtout connue comme NINI

Yvette Issac
 
Le 15/7/17

bonjour je suis le frère de BENICHOU Ouazzani merci pou votre marque de sympathie à notre égard il est décédé à l'âge de 67 ans c'était le fils du gardien de l'école du quartier industriel de Méknès.En éspérant que cela vous aura aidé dans vos souvenirs.

benichou tijani
 
Le 14/7/17

Ce nom de Bénichou me parle ...mais je n'arrive pas à me souvenir de lui !!

Qui pourrait nous en dire plus sur lui ?

Merci...

Yvette (ou NINI )

Yvette Isaac-Barale
 
Le 10/7/17

Chers Amis, j'ai appris aujourd'hui le décès de notre camarade d'école Benichou. Condoléances à sa famille.

Riquet
 
Le 10/7/17

CLAUDE POLI ,BARBARICHE ,c'est un nom entendu mais les souvenirs tardent a revenir ,rue de Bretagne ,votre maison était en face du grand immeuble ,a l'époque nous l'appelions l'immeuble en fer ,très bruyant mais avec un ascenseur ,le top .

lussac
 
Le 6/7/17

Merci mille fois à LUSSAC de m'avoir répondu, pourquoi pasteur anonyme j'ai certainement fait une fausse manip.....mon beau père était militaire au quartier SEVESTRE, j' allais à l'école de Bretagne, sur ce site j'ai trouvé une photo de fête de fin d'année où nous sommes en russes et je suis en cosaque car trop grande par rapport aux autres filles!...et j'ai trouvé une photo du CP 1955/56 le troisième rang au milieu avec une robe à pois....trop de plaisir à vous lire; qui connait la famille BARBARICHE?

CLAUDE POLI
 
Le 6/7/17

Posteur anonyme - claude ,le père Agostini est enterré dans le cimetière d'Angers ,si Nicole Thierry Jariod passe par ici elle nous en diras plus ,bienvenu pour tes souvenirs .

Amicalement
Note : 10/10

lussac
 
Le 5/7/17

Bonjour à TOUTES et à TOUS, j'habitais rue de Bretagne et j'étais pensionnaires chez la famille BARBARICHE; depuis quelques temps je recherchais la trace du "Père AGOSTINI "nôtre aumônier militaire, et sur le site "chapelle militaire" un certain LUSSAC écrivait qu'il y avait eu un hommage au Père AGOSTINI , des nouvelles données par une dame Nicolle thierry jariod. peut on me dire où a été enterré nôtre Aumônier! Même s'il avait la main leste, que de bons souvenirs du ciné du dimanche , du patronnage et de nos sorties....

Posteur anonyme
 
Le 20/6/17

Je suis né à Meknes en 1940 j'habitais 86 rue Gay Lussac. J'ai très bien connu Lucien Mathoux et Zizi Rosso et bien d'autres encore. Mon Père était au TF ainsi que mon frère aîné. J'habite à Saint Pierre Du Mont dans les Landes. Au plaisir de vous entendre ou de vous lire. DENIS.
Note : 9/10

Rojas Denis
 
Le 12/5/17

Bonjour Chantaloune,

J'habitais cité Sevestre, qui par la suite s'est appelée cité du Général Brosset.
Nous habitions rue d'Alsace, pratiquement en face des Tissot. C'est Rolland le plus jeune qui est décédé très jeune. Son frère aîné Régis, qui avait épousé Christiane Perrot (la famille Perrot habitait également rue d'Alsace) est décédé l'année dernière aux Mées.
Je me souviens très bien des bouts de cartons sur les roue des vélos, on avait l'impression de faire de la moto. Je me souviens également des batailles a coup d'arc avec des morceau de bouchon au bout des flèches.
Au plaisir d'évoquer encore des souvenirs avec toi.

Jacques Dupeux
 
Le 1/5/17

Bonjour Jacques Dupreux !
Je ne me souviens plus du nom de la rue du quartier Sevestre où nous habitions . La famille Tissot occupait la maison à côté de la nôtre . Je me souviens de leur fils Régis , qui avait à peu près mon âge et est décédé enfant .
A l'époque nous faisions le tour du quartier avec nos vélos . Nous mettions du carton sur les rayons pour faire du bruit !....
En 2000 j'ai retrouvé ce quartier et cette rue avec une tyrès grande émotion !

chantaloune
 
Le 24/4/17

Bonjour Jean Michel Brouilly,
J'ai relu tes 2 messages.... J'ai pas mal de réponses à tes questions... Je suis du Q.I. depuis l'enfance jusqu'en 56. Né en 39.
Mon adresse email : langlois.andre@club-internet.fr
Mon phone : 04 91 26 88 51 - Marseille. J'habitais tout près de l'école du Quartier industriel.
A te relire; très volontiers...

André (Jimmy) langlois
 
Le 18/4/17

Pour Messieurs Brouilly et Bertand
Bonjour !

Vous avez peut-être cotoyé MICHEL TUAILLON qui après son bac (études secondaires à Poeymirau..) était entré dans l'aviation à l'instar de son père ...et la famille habitait dans ces petits pavillons de votre côté en sortant de Meknès vers El Hajeb.

Merci de me donner de ses nouvelles si vous le connaissez.
Note : 9/10

Yvette Isaac-Barale
 
Le 17/4/17

Bonsoir Bertrand ,
permet moi de te tutoyer...suite à un mail adressé à Monsieur Gonzalez : celui-ci m'a invité à consulter le livre d'or , c'est ainsi que j'ai pu lire ton message . Merci déjà de t'être manifesté . J'habite en Savoie -Tarentaise , je suis retraité de l'Office National des Forêts , j'ai été agent-technique (garde de "Forêts communales sous Régime forestier " ) d'abord en Bourgogne puis en Tarentaise suite à une reconversion après avoir travailler à Paris à la "Thomson " (devenue après mon départ "Thalès" )...
Je ne sais pas si l'on se connait ? Connais-tu Jean-Pierre D'ALEXIS , j'ai eu sa Maman comme institutrice à la maternelle de l'école du Quartier Industriel et son Père était navigateur , j'ai connu aussi André Muller dont j'ai perdu l'adresse au cours de mes déménagements , j'aimerais reprendre contact avec lui . je me souviens aussi de Marie-France Schreiner (je ne suis pas sûr de l'orthographe ),je n!ai pas repris contact avec elle . Sur la photo de classe de Monsieur Macé : CM1 1952-1953 je suis derrière lui , Marie France est la 4ème en partant de la droite sur la même rangée . Jean-Pierre a son nom mentionné sur la photo ( un rang en dessous sur le coté gauche) .
Mon Père faisait partie des " rempants" : surnom donné aux militaires qui n'étaient pas Pilotes , il travaillait sous les ordres d'un Officier qui s'appelait Truttat ... il y avait un autre surnom pour les mécanos : " gonfleur d'Hélices" . A l'époque je crois que le Chef de la Base 708 était Hézano mais je peux me tromper ma mémoire faisant défaut .
As-tu une photo de la patrouille tricolore sur spitfires en vol ?
Peux tu m'aider à retrouver les pièces manquantes de mon puzzle ?
Pardonne moi , pour ce qui est de la double nationalité de ma Soeur c'est sans doute qu'elle et moi sommes viscéralement attachés au Maroc par notre enfance vécue à Meknès .
Cordialement , ja serai Heureux d'avoir de tes nouvelles .

Brouilly
 
Le 17/4/17

à l'attention de Mr Brouilly Jean Michel : ma sœur Michèle est née le 24 Juin 1948 sur la base aérienne de , Meknès( base 708) elle n'a pas la double nationalité, elle est française tout simplement. mon père était pilote de chasse sur spitfire, j'allais à l'école de l'industrie, , nous avons quitté Meknès, en 1951, quand mon père est allé en Indochine, j'habite le département de l'hérault, on se connait peut-être??? cordialement
Note : 10/10

bertrand
 
Le 17/4/17

Bonsoir Monsieur GONZALEZ ,

Je suis arrivé en 1946 , (quel mois ?) avec mes Parents sur la Base aérienne 708 à Meknès ( j’avais 3 ans) …Papa travaillait à « l’intendance »(appelée aussi ,je ne sais pourquoi : « le commissariat «) dont les locaux se trouvaient dans un parc à proximité de l’aéroclub civil et en bordure d’une piste d’envol ou d’atterrissage des avions militaires : « spitfires » puis« P39 » entre autres à l’époque . pour l’enfant que j’étais : le spectacle que nous offraient ces avions civils et militaires était fantastique .
Au début , pour aller à la maternelle de l’école du quartier industriel c’est ma Mère qui m’y conduisait puis revenait me chercher avec son vélo .
Les années suivantes je me rendais à l’école primaire à pied avec d’autres écoliers.

Je me souviens de Madame D’ALEXIS institutrice en Maternelle puis de Monsieur Macé et de Madame Laplaut ...

J’aimerai retrouver le trajet que nous empruntions alors .depuis la Base jusqu’à l’école
…C’est pour moi comme un puzzle que je ne peux finir d’assembler pour cause de pièces manquantes dues à ma mémoire défaillante … Je me souviens seulement qu’après être passé devant l’infirmerie ( lieu redouté en raison des piqures de vaccin TABDT) , nous sortions de l’enceinte de la Base , nous traversions une route (parallèle au mur d’enceinte) , et nous poursuivions de l’autre coté de cette route à travers un lotissement avec des jardins . A la sortie du Lotissement il y avait encore un terrain vague puis un chantier de construction avant d’arriver à l’école .
(…une fois… sur ce chantier : il y avait une fosse à ciel ouvert creusée dans la terre remplie d’eau sans protection , en essayant de ramener à l’aide d’un bâton un ballon qui flottait sur l’eau , je me suis trop approché du bord , j’ai glissé ou en me penchant j’ai perdu l’équilibre , je suis tombé à l’eau ,je n’avais pas pied … Je ne sais pas comment j’ai pu me sortir de là , j’étais trempé de la tête aux pieds , j’ai eu une belle frayeur : cela m’a servi de leçon …)

J’aimerai aussi pouvoir situer sur un plan détaillé à l’échelle 1/1OOO les différents bâtiments de la Base destinés aux logements des militaires .Cela allait du campement collectif sous des grandes tentes à des pavillons individuels avec étage possédant un jardin en passant par des constructions ( disposées sur plusieurs rangées ) de logements en enfilades (collectifs ou individuels en rez de chaussée avec wc et douches en communs à une extrémité de chaque rangée et le même genre de constructions ( mais disposées" en U « ) où chaque logement ( destinées aux couples avec enfants ) comportait plusieurs pièces.avec un wc et une douche et dans la cour intérieure formée par le "U » il y avait dans un angle : 2 bassins lavoirs communs pour la lessive .
…IL y avait encore un ancien mur dégradé par endroit (plus large que le mur d’enceinte ) qui séparait les pavillons des autres bâtiments .

je me souviens de l’entrée principale de la base avec son poste de garde sur la droite en entrant , et dans le prolongement un bâtiment ou se trouvait le coiffeur , nous y passions de grands moments ( avant de nous faire couper les cheveux en brosse ) à lire des bandes dessinées ( petits formats ) de cowboys et indiens . C’est aussi à cette époque que j’ai lu les B.D.: " La bête est morte » et " Rosalie « de Calvo , Bibi Fricotin , le journal : Coq Hardi …
Je me souviens ( un peu plus loin sur la gauche en entrant dans la Base ) de la Salle de Cinéma où nous pouvions voir les Films tournés après guerre ( Comme « Le Grand Cirque « d’après le livre de Pierre Clostermann ,Il y avait aussi des films sur Tarzan joué par Johnny Weissmuller avec Jane et Cheeta et d’autres films avec l’actrice : Kim Novak.

…Après le coiffeur plus loin sur la droite il y avait le Mess …et plus loin sur la gauche il y avait la chapelle en bois et encore plus loin sur la gauche
il y avait un monticule en béton recouvert de terre qui abritait d’anciens réservoirs désaffectés vides de carburant (essence ou Kérosène ? ) , nous venions jouer sur cette colline artificielle et nous descendions parfois à l’intérieur par l’une des trappes situées au sommet …plus sur la Gauche il y avait la tour de contrôle des atterrissages et décollages des avions militaires à réaction( qui ont succédé par la suite aux avions à hélices ) :les Vampires et les T33 .

Je me souviens d’un Carnaval sur la Base sur le thème des dessins de Dubout …Je me souvient aussi d’ un Noël ou le Père Noël était arrivé en T33 .
…En juillet ou août 1954 nous avons déménagé pour habiter dans un immeuble neuf sur la route de Fès , à la rentrée scolaire je suis allé à l’école
de la Gare avec Madame Durand puis j’ai commencé la 6ème au Lycée Poémyreau mais en février 1956 , nous sommes rentrés définitivement en France en laissant au cimetière chrétien de Meknès mon petit Frère mort 8 jours après sa naissance de « la maladie bleue « ...Ma Soeur née en 1949. sur la Base de Meknès à la double nationalité :marocaine et française .

Si certains parmi les Membres de votre Site pouvaient m’aider à retrouver les pièces perdues du Puzzle j’en serais Très HEUREUX !

Cordialement .
Jean-Michel Brouilly

Riquet
 
Le 21/2/17

Lussac ...tu n'aurais pas une photo de cette Pâtisserie Rovery? Et de ta soeur ?

Je n'arrive tjrs pas à ouvrir la page du SAVOY...

Yvette Isaac-Barale
 




 



Créer un site
Créer un site